Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #pollution de l'environnement tag

Village du Plan d'Aups, quartier Nord entre 2007 et 2014

Publié le par Fred

Depuis 2002 le village n'a cessé de s'agrandir, immeubles et barres de béton ont poussés comme des champignons.

Hélas cette urbanisation continue d'une façon totalement folle, le coeur naturel du village va très prochainement voir 3 nouveaux projets !! Route de l'Oratoire une barre de béton va être construite sur un point haut et modifié ainsi totalement le paysage. Allé de Signes, le lotissement initialement prévu va voir doublé la surface bâti ! Pour finir, dans le centre du village juste derrière le Restaurant Lou Pebre d'Aïe un énorment projets va voir le jour.

Alors que des Parkings devait être construit pour sécuriser la sortie des écoles devenu très problèmatques le choix actuel de la municipalité et d'accueillir toujours plus de monde dans notre petite village déjà bien saturé.

 

Ci-dessous, au centre de l'image prochainement une immense barre de béton de plus

de 9 m de hauteur !!

Barre-2014-1.jpg

  Barre 2014 2

Diaporama, images des quartiers Nord du village entre 2007 et 2014

Voir les commentaires

Carrière de Mazaugues, à qui profite l'acharnement ?

Publié le par Fred

En date du 13 décembre 2013, le Conseil d’Etat, à la suite d’un pourvoi en cassation porté par le Ministère de l’Ecologie, a annulé l’ordonnance n° 1202281 du 11 octobre 2012 rendue parle juge des référés du Tribunal Administratif de Toulon en faveur de l’Association Environnement Méditerranée.
Cette ordonnance avait eu pour effet de suspendre l’arrêté préfectoral du 29 juin 2012 autorisant l’installation d’une carrière de granulats à Mazaugues et, par conséquent, d’interrompre les travaux de défrichement qui avaient été déjà engagés.

La décision récente du Conseil d’Etat autorise donc le carrier à pouvoir reprendre et continuer ses travaux préparatoires à l’exécution de l’arrêté préfectoral.
En effet, les recours de la Commune d’une part et du Conseil Général du Var d’autre part n’ont pas d’effet suspensif. Ce n’est qu’une fois que la justice se sera prononcée qu’il y aura lieu d’annuler ou non l’arrêté préfectoral et l’installation de la carrière.

De même, la Commune a opposé un “sursis à statuer” contre la demande de permis de construire des installations de broyage/concassage sur le site déposée par le carrier.
Ce dernier a porté recours. L’affaire, là aussi, n’est pas encore jugée.

De plus, un procès verbal de constatation de destruction d’espèces et d’habitat protégés, sans dérogation, a été dressé à l’encontre du carrier, par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) le 9 octobre 2012.
Et… il n’a toujours pas été jugé, ni suivi d’effet !...

Enfin, depuis mars 2013, nous essayons, en vain, d’obtenir communication d’un rapport d’études conduites par le bureau INERIS, sous l’égide de la DREAL PACA, études liées aux risques après-mines.
Dans un courrier de juin 2013, la DREAL PACA s’était pourtant engagée à nous le communiquer dès la fin du mois d’octobre. Or, à ce jour, malgré nos courriers en accusé de réception, nous n’avons toujours rien reçu. Nous avons donc dû solliciter le sous-préfet du Var de Brignoles afin qu’il intercède rapidement. Nous en attendons le résultat.

Ainsi, ces derniers éléments d’une longue et difficile procédure qui oppose la Commune au carrier et aux services de l’Etat depuis 2008, renforcent nos interrogations :

·    Pourquoi un tel acharnement de la Préfecture, de la DREAL PACA et de la DDTM du Var à soutenir le projet du carrier en opposition totale avec le SDAGE Rhône Méditerranée Corse, les règles de lois concernant les dérogations pour destruction d’espèces protégées, le schéma départemental des carrières et l’opposition unanime de tous les élus du territoire, toutes tendances confondues ?
DSC00904
·    Pourquoi, dans un premier temps, la hiérarchie varoise de l’ONCFS a-t-elle interdit à son agent de rencontrer le maire et de procéder au constat de dégradation, avant d’y être contrainte suite aux démarches effectuées par le maire auprès des instances nationales de ce même organisme ?

·    Pourquoi le Ministère de l’Ecologie s’est-il substitué à l’administration préfectorale dans le pourvoi en cassation contre l’ordonnance en référé ?

·    Pourquoi la DREAL PACA met-elle une grande force d’inertie et de rétention dans la transmission d’un rapport qui aura force de loi au niveau du Scot et du PLU et, par là, sur les aménagements industriels et autres sur notre commune ?
Sans compter que, selon les éléments contenus dans ce rapport, il faudra peut-
être revoir l’étude de danger concernant TITANOBEL et le PPRT y afférant !...

La liste des question n’est d’ailleurs pas fermée.
Et, à ce titre, Mme PONS, députée de notre circonscription, entend déposer une question écrite en Assemblée Nationale à destination du ministre de l’Ecologie.

Quoi qu’il en soit, nous faisons tout ce qu’il nous est possible pour obtenir communcation des rapports et autres documents, rechercher des éléments juridiques et scientifiques à ajouter à ceux déjà exposés dans nos recours et à informer et mobiliser tous nos soutiens : habitants, élus, associations, médias…

Au final, ce sera bien à la justice de trancher. Nous espérons fortement qu’au vu des éléments qui lui ont été fournis, elle le fera en notre faveur.
C’est là l’objectif du “combat” inlassable que nous menons et que nous ne lacherons pas !

Denis LAVIGOGNE
Maire de Mazaugues
et son conseil municipal

Voir les commentaires

Sainte Baume : Objectif PNR, article dans le journal VarMatin, Nuages au-dessus des projets d'énergis solaire.

Publié le par Fred

 

art-VAR-MATIN-PHOTOVOLTAIQUE-ADRETS.jpg

Pour l'instant l'avis de la DREAL est plus que défavorable sur l'implantation de ce parc sur le site en question au Plan d'Aups.

Il est tout de même bon de resté vigilant car le maire a le bras long et fait souvent les choses en dehors des clous...

Des études environnementales complémentaires doivent obligatoirement être conduites sur le site.

Il ne fait nul doute que les études déjà conduite pour ce projet ont était bâclé voir même truqué,

Le site choisi par le maire du Plan d'Aups en plus d'être un site ou le Lézard Ocellé est présent

est aussi un territoire de chasse important pour de nombreuse espèces menacé de chauves-souris.

Voir l'avis de la Dreal sur le sujet ici :

Avis Dréal

Voir les commentaires

Fronde Contre Vincent Martinez le maire du Plan d'Aups : Réponse du maire.

Publié le par Fred

P1060506.JPG

Voir les commentaires

Fronde associative contre les projets du Maire de Plan d'Aups Sainte Baume

Publié le par Fred

Après 10 année de mandat et à moins de 1 ans des élections municipale monsieur le Maire de Plan d'Aups fait face à un fronde associative contre 3 de ces projets qui porterons sans nul doute atteinte à l'environnement naturel du massif. 

Voir ici l'article sur VarMatin : Fronde contre les projets de Vincent Martinez Maire de Plan d'Aups

Personnellement je trouve très dommage d'avoir attendu 10 ans et l'approche des élections pour créer un collectif associatif de défense de l'environnement alors que les projets en question sont connus depuis bien longtemps... Que l'opposition ne s'étonne pas alors d'être taxée d'opportunistes, d'opposant qui s'agitent qu'en période électorale.

Je regret aussi vivement que le collectif de cherche pas vraiment a réunir un large consensus autour de leurs combat. Je constate une fois de plus que VPR, groupement à l'origine de l'action, ne cherche pas à réunir le plus grand nombre de personne pour contrer les projets fou de Mr. Martinez !!   


Voir les commentaires

Parc Photovoltaïque du Plan d'Aups, l'avis de la DREAL en détail.

Publié le par Fred

L'avis défavorable de la DREAL sur le projet solaire du Maire du Plan d'Aups démontre une fois de plus les méthodes très approximatives employé par le maire pour mettre en oeuvre sont caprice solaire. L'avis parle de lui même, les mots suivant sont souvent cité dans ce dernier : Confusion ; Insuffisances ; Ni décrite ni chiffrée ; Manque de précision ; Présence d'erreurs ; Confus

J'ai personnellement eu la chance de rencontrés un ingénieur d'un bureau d'étude spécialiste dans la mise en oeuvre de projet solaire de même type que celui que notre bon maire voudrait faire sur notre commune. Il m'a clairement indiqué que les promoteurs sont des filous, il trouve que le pris annoncé par le maire pour la location des terrains communaux sont vraiment le minimum syndical !! Mais qu'importe, le maire en vérité se fou de l'argent que cela pourrait rapporter à la commune du moment que cela lui permet de se faire passer pour un pro énergie renouvellables. Peu importe aussi si pour cela il doit massacrer les paysages du massif et la biodiversité, du moment que les perdrix rouge survive...

Ci-dessous des extraits de l'avis de la DREAL : (cliquer sur les images pour les agrandir)

20130128-avisAE_Photovolt_PlanAups_cle5ffc19-4_modifie-1.jpg 

20130128-avisAE_Photovolt_PlanAups_cle5ffc19-5_modifie-1.jpg 

20130128-avisAE_Photovolt_PlanAups_cle5ffc19-6_modifie-1.jpg

20130128-avisAE_Photovolt_PlanAups_cle5ffc19-7_modifie-1.jpg

20130128-avisAE_Photovolt_PlanAups_cle5ffc19-8_modifie-1.jpg

20130128-avisAE_Photovolt_PlanAups_cle5ffc19-9_modifie-1.jpg


 

 

Voir les commentaires

Parc Photovoltaïque du Plan d'Aups VS Objectif PNR

Publié le par Fred

Le projet Photovoltaïque du Maire du Plan d'Aups prévu sur un espace naturel de 9 hectares face aux dirigeant d'objectif PNR : à lire, l'article dans Var Matin Brignoles (Article Var Matin)

DSC01328

La station solaire serait construite au centre de l'image ci-dessus.

Parc solaire 50m en dessous la piste DFCI

Voir les commentaires

Décharge sauvage dans le lapiaz de la Ste Baume

Publié le par Fred

Voir les commentaires

Sainte Baume : Projet fou et dangereux du Maire du Plan d'Aups !

Publié le par Fred

Le Maire du Plan d'Aups aurait l'intention de réaliser une déviation du ruisseau de la Maïre au Nord des bâtiment de l'hôtellerie de la Ste Baume. Pour cela il s'appuie sur un rapport réalisé par le bureau d'étude "Egis eaux". Des extraits du rapport m'ont été confiés par un employé municipal qui occupe de hautes fonctions pour la sécurité au niveau du village.

Dev-Nord-Ste-Baue.JPG 

Sans doute que les élus commencent à être plus qu'inquiets car ils ont autorisé des constructions en secteur inondable en toute connaissance de cause. Une représentation cartographique hélas sous évaluée est visible dans le rapport "d'Egis eaux", cette étude estime à 1,5 millions de mètre cube la quantité d'eau pouvant remplir le centre du plateau sur une surface d'environ 72 hectares.

Lac.JPG 

Hélas la carte ci-dessus n'est pas exacte car s'il avait pris la peine d'écouter les anciens du village comme par exemple Madame Annie Palun, ancienne institutrice ou encore Mr Henri Garguillo, 81 ans et ancien spéléo de renom, fondateur du spéléo club de Marseille CAF et bien d'autres, tous auraient pu lui dire que dans un passé pas forcement très lointain, le lac temporaire a déjà occupé une surface beaucoup plus importante, allant de la route départemental D80 au Nord au Chemin de Ginez au Sud !!  

Certes les dix années qui viennent de s'écouler ont plutôt été en déficit hydrologique mais que se passera t'il dans les dix prochaines ? 

Voila donc pourquoi l'équipe municipale entière à l'intention de détourner le remplissage de centre du plateau et ainsi supprimer les zones humides qui alimentent la forêt de la Ste Baume. 

Mais les solutions choisies risquent bien d'être pire que le mal pour les personnes et les biens, surtout dans le secteur de la petite tourne... Les bâtimenst de l'hôtellerie de la Ste Baume pourrait avoir bientôt les pieds dans l'eau et la D80 à cet endroit être submergée car le site a déjà un petit lac temporaire... (voir la vidéo ci-dessous). Diriger une grande partie des eaux du ruisseau de la Maïre vers cette embut est une folie tant au niveau de la préservation des écosystèmes du massif que de la sécurité de la zone du plateau qui reçoit une forte affluence touristique... 

 

Voir les commentaires

Plan d'Aups Sainte Baume : Grande braderie de zone naturel !!

Publié le par Fred

Le "bon" Maire du Plan d'Aups Mr Vincent Martinez va loué pour 10 ans renouvelable un espace naturel de la commune du Plan d'Aups pour pour la somme de 1,05 € le M²!! Cet espace pourtant déclaré par Mr Martinez en personne espace naturel sensible va  être déclasser pour recevoir un projet industriel !! 

Placard-a-Archives-0087.JPG

Eh oui pour le pognon certains élus sont près à  vendre leurs âmes et le patrimoine dont ils ne sont que dépositères...

En haut photo de la colline de la Lare vue depuis la grotte de la Ste Baume. En bas le village du même endroit.

Placard-a-Archives-0084.JPG

Ci-dessous la carte du projet descendu de 50m part rapport à la Piste DFCI comme cela à été indiqué par le maire en conseil municipal.

Parc-solaire-50m-en-dessous-la-piste-DFCI.jpg

Certains auront pu noter lors de l'intervention du maire sur le sujet en conseil municipal une petite bizarrerie...Le maire déclare que le parc sera réduit à une surface de 9 hectares  mais quand il évoque le projet de mettre sous les panneaux solaire un élevage de Perdrix rouge il déclare que le Parc  occupera 20 hectares !!?

La pétition lancée sur le sujet vient d'être relayé par Gilles Viricel Président de la LPO PACA. Mr Viricel cherche à avoir une copie de l'étude d'impact. Si une étude à bien était réalisé, a-t'elle était faite pour le premier projet situé plus haut  sur la colline de la LARE ou pour le dernier site en date choisi pour l'implantation du projet ?

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>